Le Cnsr forme 1.500 zémidjans à Cotonou

Le Directeur Général du Centre National de Sécurité Routière (Cnsr), Aubin Adoukonou est déterminé à réduire au maximum les accidents de circulation. Il a lancé depuis quelques semaines une vaste opération dénommée « Top sécurité » pour le compte des grandes villes du Bénin. Le vendredi 21 décembre dernier l’opération pour l’étape de Cotonou a rassemblé autour du Dg Cnsr, les conducteurs de taxi-moto communément appelés « zémidjans ». C’est à travers une cérémonie de remise d’attestation et de blouses aux « zémidjans » que l’opération top sécurité a été cloturé vendredi dernier pour l’étape de la capitale économique du pays qui draine le plus grand nombre de conducteurs de taxi-moto du Bénin. C’est environs 1.500 conducteurs qui ont été formés. Avant la remise officielle des attestations de fin de formation aux participants, les conducteurs ainisi que leurs responsables ont été sensiblisés sur le code de la route et les comportements à risque pour limiter au maximum les accidents de circulation. Selon Alphonse Aïdji, secrétaire général du collectif des syndicats des conducteurs de taxi-moto de Cotonou, cette initiative de formation enclenchée par le Cnsr est la bienvenue. Pour lui, la formation est utile car elle vise à garantir la sécurité routière de tous les usagers. Il a par ailleurs souhaité que la formation soit rééditée l’année et que le nombre des conducteurs à former atteigne le double.

© Copyright 2020. Tous Droits Réservés.