Image de separation
        PARTENAIRES
 Visitez le CNSR du Bénin ...
Partenariat
 avec l'ONG HANDICAP INTERNATIONAL ...

Signature d’un accord cadre de partenariat entre le CNSR et Handicap international : Joseph Bocco et Sandra Boisseau

LA REDUCTION DES CAS D'ACCIDENTS ROUTIERS

Un accord cadre de partenariat entre le Centre National de Sécurité Routière (CNSR) et l’Organisation Internationale Handicap-Bénin a été signée vendredi dernier au siège de l’institution à Ekpè. Cette signature vient fixer le cadre règlementaire de collaboration entre les deux structures pour une sensibilisation plus accentuée des usagers de la route.

Prévenir les cas d’handicaps causés par les accidents de la circulation. C’est dans cette perspective d’action que le CNSR et Handicap International-Bénin se donnent la main pour une synergie d’actions. C’était à l’occasion d’une cérémonie fort simple mais chargée de sens, qu’ils l’ont fait savoir au public. Dans son allocution, le Directeur général du CNSR, Joseph BOCCO est revenu sur les efforts déjà consentis par l’institution dont il à la charge, sur le plan communicationnel et technologique mais également en matière de définition des priorités. S’agissant des priorités, Joseph Bocco a mis beaucoup plus l’accent sur l’adoption du casque par les motocyclistes et le port de la ceinture de sécurité en voiture. Un accent particulier a été mis sur la limitation de vitesse en agglomération urbaine et rurale. Le Directeur Général dans son allocution n’a pas manqué de rappeler que le Bénin est l’un des rares pays qui a une structure spécialisée dans la communication et la sensibilisation des usagers de la route.

Même si le CNSR le fait déjà et très bien, la sensibilisation des usagers de la route ne sera jamais de trop pour toute structure intéressée de s’investir dans le domaine. C’est d’ailleurs la preuve avec Handicap International dont la vision est d’avoir un monde dans lequel les personnes peuvent se mouvoir en toute sécurité. Handicap International s’est installé au Bénin en 2011. Depuis cette période, la structure, à travers sa coordonnatrice Sandra Boisseau, n’a cessé de multiplier les contacts avec les acteurs de la sécurité routière dont l’ONG "Alinagnon" et le CNSR. La signature ce vendredi vient donc prouver la volonté de cette structure privée d’aider le Bénin à atteindre les objectifs de la décennie d’action pour la sécurité routière 2011-2020, décrétée par les Nations Unies. « Ensemble, les deux institutions comptent davantage sensibiliser les populations sur les dangers de la route, et les règles à tenir pour une bonne sécurité routière et améliorer les connaissances des acteurs engagés dans le domaine », a affirmé Sandra Boisseau, coordonnatrice de Handicap International Bénin. Il faut aussi noter que c’est le premier projet de sécurité routière mis en œuvre par Handicap International en Afrique et en même temps, la première expérience en terrain francophone. Joseph Bocco, très averti promet aux béninois d’en tirer un maximum de profit de ce partenariat qu’il se veut fructueux.

Retour à l'acceuil     
trait en drapeau