Image de separation
        FICTION SUR CAS PRATIQUE - Cas de Mr SAGBOHAN
 Visitez le CNSR du Bénin ...
Des Conseils
 pratiques ...

La triste aventure de Mr SAGBOHAN ...

ATTENTION CECI EST UNE PURE FICTION !   

Ces derniers jours, Monsieur SOGBOHAN ne s’est pas bien senti, il est inquiet et de plus en plus préoccupé car il a des problèmes d'argent et n'a pas pu rembourser son prêt ces deux derniers mois. Une situation qui l’empêche de dormir. Aujourd'hui par exemple il a pris trois aspirines avant la réunion pour son mal de tête.

Toute la journée, en effet, Monsieur SOGBOHAN était en réunion avec la direction d’une entreprise de la place. La réunion a pris du temps mais le il est tout de même content des prestations de l’entreprise et il se dit qu’il est possible qu’il fasse de nouveau appel à cette entreprise.

A la fin de ladite réunion son téléphone mobile sonne. C’est son directeur général qui le sollicite pour une rencontre ce soir avec un futur client à Ouidah.

Convaincu de l’importance de l'importance de cette rencontre Il consent à se rendre chez le client mais il ne connaît pas bien la route qui même au lieu indiqué par son directeur. En chemin, il se rend compte que son mal de tête reprend.

Pendant qu’il roule en direction de Ouidah, une fine pluie commence. Il n’avait pas plu depuis plusieurs semaines. Les racleurs du pare-brise recouvrent le pare-brise d’une fine pellicule d’eau.

Quand il ralentit pour éviter les crevasses au niveau de Cococodji, il se rend compte que les freins de la voiture collent encore. La voiture aurait dû être entretenue il y a deux semaines mais il n’a pas trouvé le temps de faire. Pourtant dans moins d’une demi-heure son client risque de fermer et le trajet aura été inutile pour Monsieur SOGBOHAN.

Il jette un coup d’œil dans le rétroviseur et il se rend compte qu'un camion est tout près derrière lui et cela le contrarie.

Il essaie d’aller un peu plus vite quand soudain il s’aperçoit que la voiture perd de la stabilité, il freine à nouveaux pour aborder un virage, mais les freins collent et bloquent les roues, la voiture tire à droite, il réagit vivement et en perd le contrôle sur la route mouillée. Sa voiture quitte la route percute grièvement un vendeur de carburant de contrebande précédemment assis dos à la route avec d’être stoppé par un poteau électrique.

La police arrive rapidement sur le lieu de l'accident. L'officier allait finir son service quand l'appel lui parvient, c'est le troisième accident à ce lieu ces six derniers jours.

Monsieur SOGBOHAN fut blessé au cours de cet accident après avoir donné la tête dans le volant. A l’audition, il ne se souvenait pas de grand-chose tandis que le camionneur affirmait que Monsieur SOGBOHAN roulait trop vite. L'agent de police conclut à son tour à un excès de vitesse dans un virage de la part de Monsieur SOGBOHAN.

 
 
Retour à l'acceuil     
trait en drapeau